Columbus Transit: une somme d'expérience et de professionnalisme :: News :: Port Barcelona
Retour à toutes les News

Columbus Transit: une somme d'expérience et de professionnalisme

Columbus Transit est une compagnie transitaire qui compte 21 ans de croissance au Port de Barcelone. La société est devenue une référence dans le transport de marchandises hors gabarit et les opérations logistiques complexes qui requièrent un haut degré d'ingénierie. Elle a été l’une des dernières entreprises à obtenir la certification de qualité Port de Barcelone Efficiency Network.

La compagnie a été fondée par un groupe de professionnels provenant d'un des premiers grands transitaires de Barcelone, Zuazu, S.A. Son directeur, Emili Sanz, valorise très positivement son bagage dans cette entreprise. “Nous avions l'expérience et les connaissances gagnées chez Zuazu, qui a été pour nous une école et nous a appris notre façon de travailler. Lorsque Zuazu a fermé, nous avons définitivement voulu continuer à servir nos clients et le Groupe Mestre, avec qui nous avions déjà développé des relations professionnelles suivies antérieurement, a accepté notre proposition”.

“Nous sommes l'unique transitaire appartenant au Groupe Mestre, mais 90% du travail provient de l’extérieur. Nous nous complétons avec les autres entreprises du groupe, en nous nourrissant les uns les autres des services que nous générons. Être intégrés dans le Groupe Mestre renforce nos services: nous avons une flotte de 110 camions, un grand entrepôt dans l’enceinte du Port de Barcelone, etc.”

Columbus Transit a commencé avec 7 personnes et s’est peu à peu développée jusqu'à aujourd'hui, avec 21 professionnels qui proposent des services logistiques intégraux dans tous les modes de transport: maritime, aérien ou terrestre. Les transports spéciaux constituent l’un des facteurs qui distinguent la société de la concurrence.

Transports hors gabarit avec un haut degré d’ingénierie

L'entreprise s'est peu à peu spécialisée dans des trafics spécifiques pour répondre aux besoins de ses clients, comme les transports hors gabarit. “Nous avons depuis nos débuts parmi nos clients des fabricants de machines et des entreprises d'ingénierie qui très souvent nécessitent des services logistiques complexes comprenant l'installation d'une chaîne de production complète clefs en main”.

Des opérations de ce type requièrent des équipements de transport spéciaux, comme les conteneurs open tops ou flat racks, où souvent on finit par ne plus voir le conteneur à cause du volume de chargement qu’il transporte. Les opérations dans les ports sont également complexes, puisqu’une grande partie de ces transports maritimes sont réalisés par des car carriers et leur embarquement et conditionnement sont réalisés avec des mafis”.

Les projets de travaux publics ou de montage de chaînes de production auxquels participe Columbus Transit peuvent représenter des volumes de 150 ou 200 conteneurs, qu’il faut ensuite transporter par voie terrestre et assembler à destination. De plus, les provenances sont souvent diverses, aussi bien de différentes lieux d’Espagne que d'Europe. Après des années d’expérience dans ce type de trafics hautement spécialisés, l'entreprise a créé un réseau d'agents -tout particulièrement au centre et au nord du continent- également spécialisés dans les transports hors gabarit et project cargo.

Le directeur de Columbus Transit remarque : “Nous avons appris à trouver la meilleure solution pour chaque type de projet, et nos clients apprécient cette compétence et savent qu'ils peuvent nous faire confiance, aussi complexes que soient les opérations. Il y a quinze ans, nous travaillions avec deux entreprises d'ingénierie très importantes qui ont fait faillite, ce qui a provoqué l’atomisation du secteur avec de multiples petites entreprises, qui se consacrent à développer différents projets. Toutes ces petites entreprises ont suivi en travaillant avec nous jusqu'à aujourd'hui”.

Columbus Transit offre d’autres services spécifiques, comme le groupage vers la République Dominicaine. “Si nous comptons l’époque de Zuazu, nous sommes sûrement la seule entreprise à Barcelone à avoir maintenu un service régulier de groupage sur une même destination depuis 36 ans.  Nous proposons un service de groupage tous les 10 ou 12 jours sur la République Dominicaine. Et avec normalement plus d’un conteneur par voyage” explique Emili Sanz.

L'entreprise a aussi traité d’autres trafics spécifiques, comme celui de véhicules neufs: entre 2000 et 2013, elle a été le port operator de Mercedes Benz en Espagne. Les opérations étaient effectuées à Barcelone et à Santander, pour sa proximité de l’usine de Vitoria, où sont fabriqués les modèles Vito et Viano. Columbus Transit a accumulé beaucoup d'expérience sur le trafic de véhicules, traité sur les navires car carriers et qui requiert une façon de travailler complètement différente par rapport à d'autres trafics, en particulier la logistique des véhicules sur les terre-pleins, les opérations d'embarquement, etc.

Un bureau au Centre de Fret Aérien de l’Aéroport

Le transport maritime est le core business de l'entreprise, malgré le fait que le transport aérien a pris de plus en plus d’importance d’année en année. “Le maritime, spécialemen export, a toujours été notre première ligne d’activité. Au début, nous n'avions pas conscience du potentiel du fret aérien à Barcelone. Lorsque nos clients et agents ont commencé à nous demander des services de transport aérien nous avons découvert ce segment d’activité, qui n'a cessé de croître”.

“Nous avons largement misé sur le transport aérien. En 1995, nous avons obtenu l’agrément IATA et nous figurons actuellement parmi les 100 premières compagnies espagnoles de fret aérien, avec un chiffre d'affaire notable. Il en résulte qu’en octobre 2014, nous avons ouvert notre propre bureau dans le Centre de Fret Aérien de l'Aéroport de Barcelone et nous avons embauché deux professionnels avec une longue expérience et renommée dans ce secteur. Disposer d’un bureau et de notre propre personnel au sein de l'Aéroport nous permet de résoudre les problèmes de gestion quotidiens plus efficacement et de nous rapprocher de nos clients”.

Parmi les marchés de destination, Emili Sanz distingue l’Amérique du Sud, les États-Unis –pour les trafics aériens- et tout particulièrement l’Algérie pour le maritime. “L’Algérie est un pays très difficile pour les exportations, une destination hautement délicate pour tous les transitaires. Nous avons la chance d'y avoir trouvé un agent très professionnel”.

Freight Forwarder Network

Columbus Transit fait partie du Freight Forwarder Network, une association d'entreprises transitaires basée à Rotterdam et qui autorise un maximum de deux membres par pays, à l’exception des grands: la Chine et les États-Unis. “Nous sommes partenaires de cette association d'entreprises, la plupart de dimensions moyennes, depuis 6 ans et nous en sommes très satisfaits. La taille de cette organisation permet de réellement faire du networking et, par conséquent, se produisent des synergies importantes entre les partenaires. Nous nous sommes fortement liés avec des agents de certaines destinations, comme l’Algérie, et nos liens avec l’organisation nous ont permis d’opérer avec succès sur des destinations difficiles, comme l'Iran”.

L'entreprise a récemment obtenu la certification de qualité Port de Barcelone Efficiency Network. “Pour nous, la certification signifie que notre fonctionnement interne est correct. Pour l'obtenir, nous avons dû repenser certains aspects de notre façon de travailler”, explique le directeur de Columbus Transit, qui a déjà communiqué la nouvelle à ses clients et aux partenaires du Freight Forwarder Network, en expliquant ce que signifie être membre de l’Efficiency Network.

Emili Sanz, enfin, cite le Port de Barcelone comme un modèle à suivre. “Nous nous trouvons dans le meilleur port du pays -et  je les connais bien!- et nous bénéficions de l’une des productivités les plus élevées d’Europe. Au Port de Barcelone les choses se font bien, mais nous avons un besoin urgent des nouveaux accès routiers et ferroviaires. Nous venons d'une époque où les compagnies maritimes voulaient entrer dans l'actionnariat des terminaux et des ports. Ce n'était pas le modèle de Barcelone, et certaines ont cessé d'y opérer. L'agrandissement a amené davantage de flexibilité et de meilleures conditions pour travailler et ces compagnies sont maintenant en train de revenir et continueront à venir de plus en plus”.

“Pour une entreprise comme Columbus Transit, être en Catalogne est une chance. À travers le Port de Barcelone s'importe et s’exporte de la marchandise de valeur. À différence d'autres ports, notre économie ne repose pas sur le transbordement. La nouvelle situation qui est en train de causer la dévaluation de l'euro par rapport aux autres monnaies, comme le dollar américain, signifiera un accroissement important des exportations dans les prochains mois”.

http://www.columbustransit.es/

http://www.portdebarcelona.cat/fr/web/efficiencynetwork