Les défis du IIIe Plan Stratégique du Port de Barcelone :: News :: Port Barcelona
Retour à toutes les News

Les défis du IIIe Plan Stratégique du Port de Barcelone

Croissance, compétitivité et durabilité. Ce sont les trois axes autour desquels s'articule le IIIe Plan Stratégique du Port de Barcelone 2015-2020, qui fixe ses principaux objectifs pour les prochaines années.

Le Plan conserve la mission du Port définie dans les deux plans précédents: “contribuer à la compétitivité des clients moyennant la prestation de services performants qui répondent à leurs besoins de transport maritime, transport terrestre et services logistiques”. Le nouveau Plan reprend les objectifs des deux précédents et incorpore les conditions actuelles du commerce international –volatilité des marchés, concentration des entreprises maritimes, restructuration du secteur du transport, etc.- qui ont amené un processus d'augmentation continue de la compétitivité entre les ports et entre les chaînes logistiques.

Le positionnement et but stratégique du Port pour la période 2015-2020 est de "devenir le principal centre de distribution euro-régional de Méditerranée en concurrence avec les ports du nord de l'Europe”. En conséquence, le IIIe Plan Stratégique définit les objectifs qui permettront au Port de faciliter la croissance économique de son environnement et d’étendre sa zone d'influence. Ces objectifs sont spécifiés sous forme de chiffres concrets comme, par exemple, atteindre en 2020 70 millions de tonnes annuelles et 3 millions de TEU.

Trois axes et treize objectifs stratégiques

Le positionnement du Port jusqu'en 2020 s'articule autour de trois axes stratégiques:

La croissance. Maintenant que le port s’est agrandi, l’étape suivante est d’augmenter les trafics. La croissance n'est pas une finalité en elle-même, mais une source de création de richesse dans la région.

La compétitivité. Pour se développer, il faut capter de nouveaux trafics dans des zones où le Port n'est pas actuellement la première option et, donc, générer une offre logistique plus performante, attractive et compétitive que l'existante et que celle des concurrents.

Le développement durable. L'action du Port doit garantir la capacité des générations futures à satisfaire leurs besoins, c'est-à-dire, la durabilité économique, sociale et environnementale. L’une des principaux outils dans ce sens est la promotion de l’intermodalité.

 

Autour de ces 3 axes sont spécifiés 13 objectifs stratégiques définis sous forme d’indicateurs qui mesureront le degré de réussite à la fin de la période. Entre les différents objectifs spécifiques, qui englobent tous les aspects du négoce et de la gestion portuaire, on peut distinguer:

Accroître les trafics stratégiques pour atteindre 1,2 millions de véhicules nouveaux, 14 millions de tonnes d'hydrocarbures et 3 millions de passagers de croisière.

Atteindre 55% de part de marché dans le nord-est intérieur de la péninsule, 20% dans la région de Madrid et 15% dans le sud de la France.

Réduire de 25% les coûts de manutention associés aux conteneurs et les coûts portuaires de stationnement par m2.

Disposer des nouveaux accès routiers et ferroviaires en 2018.

Viser à ce que 90% des inspections physiques de la Douane soient effectuées en moins de 17 heures.

Rester le port le plus productif en Méditerranée.

Les plans précédents de 1998 et 2003

Le IIIe Plan Stratégique du Port de Barcelone repose sur les propositions et expériences des deux plans antérieurs, et les développe. En 1998, pour la première fois, tous les professionnels et entreprises de la Communauté Portuaire de Barcelone ont adopté un but commun: positionner Barcelone comme la première plate-forme logistique euro-méditerranéenne, jouant le rôle de centre intermodal et de plate-forme de distribution et d’approvisionnement. Le IIe Plan Stratégique, mis en œuvre cinq ans après, a développé le concept de “port en réseau” et la stratégie de croissance de l’hinterland.

Pour développer le nouveau Plan ont été analysés, d'une part, la situation du Port de Barcelone et sa Communauté Portuaire, et d’autre part le contexte économique et l'évolution du commerce international. En ce qui concerne le Port, le Plan Stratégique part du fait que les principales infrastructures prévues dans l'agrandissement ont déjà été mises en œuvre. Le Plan reflète aussi l'orientation de l'ensemble de la Communauté Portuaire vers les besoins des clients, entendant comme clients aussi bien les opérateurs logistiques, les entreprises maritimes et les opérateurs portuaires que les chargeurs et clients finaux.

Il se poursuit en développant le concept de “port en réseau”, avec des implantations dans l’hinterland comment le Terminal Maritime de Saragosse, le Terminal Intermodal Centre, et les services ferroviaires connectant Barcelone aux principaux marchés. Le IIIe Plan Stratégique met en relief le fait que Barcelone est l'unique port capable de desservir à la fois les marchés espagnol et français.

Les facteurs externes suivants ont été analysés: les tendances en économie et commerce international, en développement, en services portuaires, en transport maritime, en logistique globale et en durabilité. La rédaction du Plan incorpore le concept de global sourcing, qui prévoit que la production et la distribution évoluent vers un marché unique de portée mondiale, et annonce la multipolarité de l'économie, avec un poids croissant des BRIC et des pays comme le Mexique et la Turquie.

En conséquence, des changements sont en cours dans les schémas de population, avec l'apparition d'une classe moyenne urbaine dans les pays émergents, constituée par des consommateurs différents qui réclament des produits différents. Cette nouvelle situation entraîne une croissance des exportations pour satisfaire des marchés situés n'importe où dans le monde, ce qui implique une plus grande complexité des chaînes logistiques.

Le développement durable, un facteur de croissance

Le développement durable est inclus dans le IIIe Plan Stratégique à trois niveaux: économique, social et environnemental. Les deux premiers vont ensemble, puisqu'ils impliquent le développement économique et la création d’emplois. Le Port garantit aux entreprises de sa zone d'influence l'accès aux réseaux de commerce mondial et fait en sorte que son activité ait un impact positif sur la croissance et l'internationalisation de la Catalogne et de l'Espagne.

La durabilité environnementale est l’objet d’une attention toute particulière dans le nouveau Plan. L’un des objectifs du Port est de garantir que sa future croissance n’entraînera pas de congestion dans son environnement, ni de gêne pour la mobilité, ni d’augmentation des émissions de gaz polluants. Pour les atteindre, il  faut développer le mode ferroviaire et le SSS, des solutions intermodales performantes, compétitives et beaucoup plus respectueuses de l'environnement que le mode terrestre. Dans ce sens, et en accord avec les politiques environnementales et de transport de l'UE, le Corridor Méditerranéen devient un élément clé pour la compétitivité future du Port et sa croissance sur les marchés continentaux.

Le transport par route, le plus utilisé, doit aussi améliorer sa compétitivité en intégrant des solutions technologiques et de gestion pour optimiser les performances des entreprises et  augmenter leur efficacité.

Parmi les initiatives environnementales, on distingue la promotion de l'usage de sources d'énergie alternatives, en particulier le gaz naturel liquéfié (GNL), pour l'activité portuaire et le transport maritime dans le but de minimiser l'impact de ces activités sur l'environnement.

Chaînes logistiques compétitives

Dans le IIIe Plan Stratégique, l’un des principaux engagements d’avenir du Port est que le transport de conteneurs par voie ferroviaire atteigne 20% en 2020, un objectif qui comporte également un aspect environnemental. Pour maintenir la croissance de trafic que s'est fixée le Plan, 50% des flux conteneurisés devront avoir des origines ou destinations plus éloignées que la Catalogne. Avec un hinterland étendu jusqu'à 1.200 km de distance, le Port nécessitera des accès et des services ferroviaires compétitifs, performants et de grande capacité pour faciliter la circulation des futurs trafics.

Enfin, le Plan fait le pari d’offrir des services intégrés de qualité moyennant la création de chaînes logistiques performantes, adaptées aux besoins des entreprises et dans lesquelles s'impliquent tous les agents de l'activité portuaire (terminaux, compagnies maritimes, opérateurs logistiques, ports).

http://www.portdebarcelona.cat/